Excusez Nous Pour La Pub


Désirable ou pas, nous la condamnons. En même temps, elle est le témoin du lien qu'il y a entre notre base substantielle (ce qui nous permet de vivre) et la logique consommatoire. Dès lors, pouvons-nous critiquer ce qui nous fait, bon gré mal gré, vivre ? Ou plutôt, jusqu'à quand accepterons-nous cette dépendance à notre propre exploitation ?



RETOUR