L'axe écologique

EN RECONSTRUCTION…

L'axe écologique représente, actuellement, l'argument le plus fort pour mettre en place la transition citoyenne,
car il est le plus urgent et le plus scientifique pour s'attaquer à l'économie capitaliste. Cependant, il ne représente qu'un épiphénomène,
c'est-à-dire qu'il est le résultat de certains comportements issus de la logique économique industrielle et post-industrielle.
C'est pour cette raison, que cet axe ne doit être visé que comme un complément aux défis économiques, politiques et culturels présentés sur ce réseau.

L'économie capitaliste a comme condition de possibilité : la croissance, la production, mais surtout la consommation.
La publicité et toutes ces stratégies de manipulation et de stimulation du désir ont leur raison dans la sauvegarde de la mécanique capitaliste.
Cette mécanique - dont nous sommes totalement dépendants à plusieurs niveaux dans nos vies sociales - entre en conflit frontal avec la réalité
des ressources terrestres. En effet, il faut voir le capitalisme comme quelque chose de pas tout à fait réel, dans le sens où son lieu se trouve
dans l'imaginaire, dans un espace où les ressources seraient illimitées et où la croissance ne trouverait pas de limite.
Cependant, à côté de cette conception écologique, la croissance ne se limite pas à l'exploitation des ressources,
c'est également une logique sociale et économique qui nous pousse à la concurrence et au progrès. Or, comme la croissance,
le progrès et l'idée d'une maximisation des profits par le développement des compétences sont incompatibles avec la nature et la réalité terrestre.
Le niveau actuel et en prévision de la population mondiale ne permet pas de maintenir ce rêve (rêve qui est, pour beaucoup, un cauchemar).
Le schéma ci-dessous présente le concept d'anthropocène. Il montre la grande accélération des données en lien avec l'augmentation
** de la population et la colonisation mondiale de la logique capitaliste :**




Ce deuxième schéma complète le premier et montre la limite à la croissance :




"En vue d'atteindre l'objectif de température à long terme énoncée à l'article 2, les Parties cherchent à parvenir au plafonnement mondial des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans les meilleurs délais, étant entendu que le plafonnement prendra davantage de temps pour les pays en développement et à opérer des réductions rapidement par la suite conformément aux meilleures données scientifiques disponibles de façon à parvenir à un équilibre entre les émissions anthropiques par les sources et les absorptions anthropiques par les puits de gaz à effet de serre au cours de la deuxième moitié du siècle, sur la base de l'équité, et dans le contexte du développement durable et de la lutte contre la pauvreté."

Ce passage de l'article 4 (2.3.1) de L'Accord de Paris - adoptée par la 21e Conférence des Parties (COP21) en vertu de la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) le 12 Décembre - montre que la gravité de la situation n'a pas été bien comprise. Il ne suffit pas de plafonner, il faut faire des changements structurels au sein de la logique capitaliste basée sur la croissance.


PAGES :

- Obsolescence programmée

- Ecosocialisme

- Anarchisme vert

- NON à la viande !

- CommunautéS


LIENS :

- Réseau des objecteurs de croissance pour l'après développement. ROCADe.

- Globaïa.org

- Initiative populaire « Pour une économie durable et fondée sur une gestion efficiente des ressources (économie verte)

- Itex. Education à l'énergie

- Les Ecossolies

- Institut Momentum. L'anthropocène et ses issues.

- Agriculture urbaine à Bâle

- Eglise de la Très Sainte Consommation

- Cosmopolitiques (revue)

- Amis de la Terre

- Approche écosystémique

- Postcapitalisme

- Ekopedia-Vivre ensemble

capitalisme.jpg

- Alternatives Economiques (magazine mensuel)

- Ecosophie sur wiki

- Ecosophie sur Ekopedia

- Service citoyen

- 1metre3. Toilettes sèches.ch

- International Geosphere-Biosphere Programme

- Indignez-vous.ca

- Climate and capitalism (english)

- Blog. Vivre sans argent !

Cascadia Now (English)


VIDÉOS :

- Décroissance

- J. Ellul, Le système technicien

- //The good consumer (le bon consommateur)

- Wal-Mart, un géant de la distribution



- Déchets, le cauchemard du nucléaire.

- Un présent sans lendemain - Documentaire animé sur la décroissance

- Discours d'un jeune à propos de la consommation.


PERSONNAGES :



CONCEPTS :



TEXTES :

- S. Latouche, Décoloniser l'imaginaire

Qu'y a-t-il donc dans le "Rapport du Club de Rome" ?




RETOUR



RockinSquat - La lutte du siècle