973779Untitled1.jpg

Né d'une initiative spontanée et collective en septembre 2010, ce réseau a comme objectif ouvert d’œuvrer à la transition citoyenne illustrée à la page d'accueil. Ni de gauche ni de droite, ce site fait écho à une déception par rapport à la politique et à l'action politique actuelles. C'est clair, il faut réinventer cette action. Sortir de l'anticapitalisme négatif pour aller vers les propositions positives à même de rassembler les citoyens autour d'objectifs concrets. Dès lors, le visiteur l'aura compris, derrière ce réseau, il y a une véritable volonté d'action, mais d'action réfléchie, collective et non-violente. Autant dire tout de suite que nous ne croyons ni aux manifestations, ni au terrorisme, ni aux grèves. Il faut, selon nous, inventer autre chose… Ce quelque chose est offert par la démocratie. C'est la possibilité d'initiative et de référendum.

A côté de cette transition à effectuer, ce site œuvre à la conscientisation. Par un agenda, des vidéos, des textes, des liens, des références, des images et de la musique, les membres travaillent ensemble à donner du contenu à ce réseau qui devient alors plus qu'une feuille de route, mais une boite à outils, une base de données commune, un appel à la conscience ou plutôt un élan qui doit nous amener à réfléchir "le vivre avec l'autre". Ouvert à tous, sentez-vous libres d'écrire, de réagir, de communiquer, en proposant vos contributions au coordinateur du site (voir contact). Merci de propager ce site autant que vous pouvez autour de vous… C'est le premier pas puis quittez Facebook !

greve-etudiante-592-ff862.jpeg


Les citoyens d'aujourd'hui auront-ils le temps pour partager ou simplement lire les considérations citoyennes proposées ici ? Où sont-ils trop occupés dans la course individuelle à la reconnaissance ? Puis que signifie la reconnaissance au sein du capitalisme ? Comment mobiliser les gens ? L'humain semble vraiment préférer les illusions offertes par l'industrie du divertissement que par les questions et actions citoyennes. Comment imaginer alors, une quelconque action ou réflexion, si l'humain de ce monde ne sait lire que les majuscules dans une phrase ? Autrement dit, comment remplacer les médias du divertissement et du spectacle par la réflexion collective et sérieuse sur l'état et l'avenir du vivre-ensemble ? Comment repenser notre rapport à l'autre, débarrassé de l'intérêt capitaliste ? Que signifie "société", que signifie "citoyenneté"? Indubitablement, à travers toutes ces interrogations, il y a la question du sens qui se pose. Ce site essaie d'y réfléchir…

Si l'humain n'est enclin que par son intérêt personnel et l’amusement qu'il trouve chez l'autre, comment penser à un acte ou une puissance transcendante dans ce monde ? Hors de tout romantisme, qu'est-ce l'amour, l'amitié ? Qu'est-ce l'humanité ?

Je ne sais pas… Je vous pose la question. Je ne sais pas pourquoi continuer à brasser l'air et nos neurones si ce n'est que pour remplir ce monde qui ne voit que le profit dans l'action. Je me demande…

Bonne réflexion…

Luca
Lausanne, le 26 septembre 2010.


Damien Saez - Embrassons-nous



RETOUR